• Vide...

    Je suis un homme d'engagements. De convictions. D'idéal.
    Je m'en aperçois, au fur et à mesure de mes interrogations sur moi, ma vie, le sens que je veux lui donner...
    J'ai toujours voulu donner, aider, assister les autres, les accompagner...
    Mes premiers rêves d'adolescent, mes engagements associatifs, mon premier métier malgré ses aspects atypiques, même celui que j'exerce maintenant, entaché de technologie, ne s'appelle pas autrement "qu'assistance"...

    Et lorsque, par les hasards de la vie, les circonstances, les impératifs... je ne peux tenir un engagement, je suis malheureux, au point d'en avoir réellement mal, comme si une partie de moi mourrait avec cet échec.
    Je ne sais pas dire non. J'ai l'impression qu'on m'arrache quelque chose, et je souffre véritablement de devoir volontairement mettre fin à quelque chose...
    Pourtant, je reconnais maladroitement qu'à dire oui plus souvent que de raison, je me mets dans l'impossibilité de rendre efficacement les services nés de ces engagements, car je deviens, du coup, de moins en moins disponible.

    Alors, moi qui souvent prend sur mon temps libre, mon temps de sommeil, mon temps de travail aussi, pour rendre ces services, je me rends compte que j'accepte difficilement que les autres ne comprennent pas l'importance de ces engagements. Savoir que d'autres comptent sur moi, ne pas les décevoir, c'est pour moi une sorte de contrat moral, sur l'honneur. Et ne pas tout faire pour tenir cet promesse, voilà qui m'indigne et me blesse au plus profond. J'ai besoin de ça pour exister...

    Je sais qu'on m'objectera que la vie a parfois des priorités, que chacun peut définir à son gré cet ordre-là, et que si j'ai les miennes, d'autres, même mes proches, peuvent y trouver à redire.
    N'empêche...

    Le malaise que j'éprouve en ce moment me blesse et me trouve bien démuni, et sans compréhension à l'égard de ceux qui peuvent penser ainsi...
    Moi qui espérais ne plus avoir à écrire ici mes états d'âmes et passer enfin à des choses plus légères, je me retrouve à coucher ces lignes sur le papier...
    Ainsi va la vie...


  • Commentaires

    1
    Timounch
    Vendredi 13 Mai 2005 à 00:30
    Et bien alors
    que t'arrive t'il mon coeur ? Charmeur a un coup de blues à cette heure ? Tendresse
    2
    Nuage
    Vendredi 13 Mai 2005 à 00:44
    Je suis
    comme toi et je comprends cet état d'esprit. Pourtant lorsque certaines fois la vie nous empêche de tenir nos engagements, n'est-ce pas un signal ? Je ne sais pas trop et je m'interroge, ce qui ne t'aide pas trop je crois...bon jme tais ..bonne nuit à toi
    3
    Little
    Vendredi 13 Mai 2005 à 09:46
    Je te ressens tellement
    mal........que je vais essayer de te faire sourire..Faute de te faire rire.. T'es dans le pétrin Charmeur si tu attends que la pâte lève toute seule..Pétris plus fort c'est comme celà que l'on obtient de belles miches..Un sourire??? Non??? bon je cherche autre chose...Une Petite Autre Chose..Baiser doux
    4
    Ange
    Vendredi 13 Mai 2005 à 09:49
    Fixer des priorités...
    ... et s'y tenir. Pour se préserver. Envoyer bouler le reste. C'est dur au début, mais on arrive vite à ne plus rien devoir à personne, et au moins, nos engagements peuvent ils enfin être tenus. Courage, petit copieur, on y arrivera :)
    5
    Charmeur
    Vendredi 13 Mai 2005 à 12:18
    Tim...
    Petit coup de blues, effectivement... Overdose de stress et de fatigue, très certainement... ça ira certainement mieux le w-end prochain, mais pas avant... dure semaine en perspective... Tendres pensées en retour, petite sorcière...
    6
    Charmeur
    Vendredi 13 Mai 2005 à 12:28
    Nuage...
    Merci de ta compréhension... et de tes mots ici déposés... Merci...
    7
    Charmeur
    Vendredi 13 Mai 2005 à 12:32
    Little
    J'ai peut-être effectivement mal pétri... et je suis dans le pétrin... ouaip ! Et là, c'est juste une bulle qui éclate... si ma pâte fait de l'effervescence, ça ne va pas être triste... Quant à mes miches, si tu veux les pétrir... hum... voilà qui mérite réflexion... Mais je n'ai pas envie de me faire rouler dans la farine !!!
    8
    Charmeur
    Vendredi 13 Mai 2005 à 12:34
    Angy...
    ... encore une fois, copie conforme ? J'y crois pas... Alors, faut m'apprendre à envoyer bouler les non-prioritaires, à savoir dire non... M. s'y emploie, mais elle a du boulot !!! Même si je suis convaincu qu'elle a raison.
    9
    Little
    Vendredi 13 Mai 2005 à 15:17
    Charmeur
    non merci..pour tes miches...je m'en fiche..
    10
    ckanlebnheur
    Mardi 17 Mai 2005 à 14:20
    compréhension
    je si un peu comme toi dans l'impossibilité de dire non, la je sais que j'arrive un peu tard pour te donner mon avis...Mais il n'y a que les gens égoïste qui savent le faire.... bisous et prends soin de toi cklb
    11
    Coquine
    Jeudi 19 Mai 2005 à 15:10
    oh oui
    J'aurais aimé trouvé quelqu'un comme toi, qui ne me dise pas non mais bon, c'est vrai c pas toujours facile de tenir ses engagement, pour moi en ce moment c le cas. oui non oui non, moi a fini par me dire non, snif bise
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :