• Sombre idiot

    Je n'ai rien vu venir. Evidemment, je mérite la claque que j'ai prise. En pleine gueule. Le mot n'est pas trop fort. Je me déçois, je m'en veux. Et je suis loin d'être le plus indulgent avec moi-même.

    Car M. ne va pas bien. Depuis plusieurs jours. Une mauvaise fin d'histoire avec une amie. Je les avais présentées l'une à l'autre, le feeling passait bien. Mais tout s'est terminé brutalement entre elles ce week-end.
    Et M. le vit mal. Mais comme est elle forte, elle le masque bien. Trop bien. Et je n'ai pas su lire, entre ses sourires, à quel point elle avait besoin de moi, de ma présence. Je n'ai rien détecté.
    Nous nous sommes retrouvés en début de semaine, tendrement, intimement, délicieusement, encore plus que d'habitude. Je n'ai pas vu qu'elle n'allait pas bien et que ce rapprochement était à la hauteur des attentes tendres et rassurantes dont elle avait besoin.
    Et aujourd'hui non plus, je n'ai pas senti qu'elle avait envie de me voir, pas senti au téléphone, qu'au travers de sa voix, de ses blagues, de ses rires, le ton était peut-être forcé et qu'elle n'attendait qu'un geste de ma part...

    Et j'ai tout gâché. Comme un idiot. Voici comment :
    J'avais prévu depuis plus d'une semaine, de prendre un verre ce soir, un premier rendez-vous amical, une rencontre comme je peux en avoir, sans vraiment d'idées préconçues... juste pour voir...
    D'habitude, j'en parle à M. et nous en rions, comme deux complices. Elle me taquine, me chambre un peu, avant le rendez-vous. Ensuite, elle me demande parfois comment cela s'est passé. Sans ambiguïtés, sans arrière-pensée, sans jalousie. Parce qu'elle sait tout de moi, et que la franchise et la sincérité guident notre relation.
    Mais depuis une semaine, aucune nouvelle de la dame en question. Et depuis, entre mon travail et les quelques soucis que traverse M., je n'ai eu ni le temps ni l'envie de relancer ce rendez-vous qui est parti aux oubliettes, sans aucun regret de ma part d'ailleurs.
    Mais j'ai dit ce midi à M. que j'avais initialement prévu ce rendez-vous, sans penser à mal. J'aurais mieux fait de me taire ! Je me suis rendu compte immédiatement, au téléphone, que j'avais gaffé. Que ce n'était pas la chose à dire. Que j'aurais mieux fait de me taire. Mais comment rattrapper cette bourde ? Il était hélas trop tard, je n'avais plus qu'à en subir les conséquences et en payer le prix.

    Je sais bien que j'aurais peut-être dû rappeler M., provoquer une rencontre entre nous... je n'attendais que cela d'ailleurs... mais devant mes gaffes énormes, je perds mes moyens... Et puis, comment lui dire ?
    Comment lui dire que j'ai envie de la voir, tous les jours si je pouvais, même pour prendre un verre, même pour quelques minutes, juste pour être avec elle ?
    Comment lui dire qu'en fait, si j'ai fait le "mort" pour le rendez-vous de ce soir, c'est que j'espérais au fond de moi, secrètement, pouvoir rencontrer M. à la place ?
    Comment lui dire que je n'ai guère envie de chercher d'autres rencontres malgré les apparences, que les dialogues du Net ne sont que du désoeuvrement, que si tant de premiers rendez-vous n'ont pas eu de suite depuis les derniers mois, c'est que je n'ai pas envie d'une rencontre qui ne serait pas à la hauteur de ce que je vis avec M. ?

    J'ai peur de la perdre, peur de lui demander de me voir, peur de lui montrer à quel point je tiens à elle, peur de paraître ridicule, peur de lui faire peur par cette évolution qui, pourtant, n'implique aucune pression de ma part ni aucune exclusivité...

    Et aujourd'hui, elle avait besoin de moi, de ma tendresse, de mon affection, de mon amitié, de ma présence, de la douceur que je peux lui donner... en toute sincérité... vraie...
    Et parce qu'elle est forte, parce qu'elle ne laisse rien paraître, je n'ai rien vu, rien détecté... je n'ai pas su voir à quel point elle avait besoin de moi ce soir...

    Suis-je à ce point si bête ou si peu sincère ? je doute de moi-même... je m'interroge... et pourtant, je dois me rendre à l'évidence, je ne peux donner d'autre réponse que celle que je lui ai faite cet après-midi : je suis sincère, je n'ai jamais triché avec elle, et la série de baffes que je me donne moi-même est sans indulgence depuis quelques heures...
    Comment pourrais-je jamais reconquérir et mériter à nouveau sa confiance, trahie en un instant par une parole malheureuse, au mauvais moment ?

    Sombre idiot !


  • Commentaires

    1
    Maîtresse
    Samedi 20 Novembre 2004 à 01:29
    Charmeur...
    la douloureuse situation du "fais-je un pas en avant?"... doublée de l'affreux constat du "je suis un pauvre con" je serai bien malvenue de te donner un conseil... alors sache seulement que j'espère que tout ira pour le mieux.
    2
    Alex4ndra
    Samedi 20 Novembre 2004 à 02:02
    c'est touchant
    ce que tu marques. Le recul et ton état d'esprit sont assez remarquable malgré la situation je trouve, j'ai pas de jugements à porter ni de conseils à te donner, juste te souhaiter du meilleur pour l'avenir dans cette histoire...
    3
    Charmeur
    Samedi 20 Novembre 2004 à 13:51
    Merci à vous...
    ... mais je ne suis pas sûr que M. en soit à me pardonner... pas maintenant...
    Et je vous jure que ça fait mal...........
    4
    Miss Aubade
    Samedi 20 Novembre 2004 à 14:21
    Enfin...
    ... une vraie occasion, vue from the "insider's point of view", de se racheter. Charmeur, fais-nous plaisir, arrête de te cacher derrière tes peurs et ouvre-toi vraiment à elle...
    5
    urgentdesir
    Samedi 20 Novembre 2004 à 22:55
    Mars et Venus
    Le problème vient peut-être du fait que Mars et Vénus ne parle pas le meme langage et que parfois Vénus et Vénus, s'entendent mais ne s'écoutent pas. Sois plus sincère et attentif que jamais, laisses un peu tomber la futilité pour t'attacher à l'essentiel et elle reviendra...
    6
    Charmeur
    Dimanche 21 Novembre 2004 à 02:50
    Miss Aubade,
    je sais... peurs, blocages, timidité, poids de l'éducation, de la famille... Plein de trucs qui font qu'on rêve souvent plus de choses qu'on ne réalise en réalité... Je lui ai écrit tout ça... je ne veux plus avoir à me dire que j'aurais pu mieux faire, et regretter lorsqu'il est trop tard... Mais pour l'instant, sa réaction est très "protectrice" (pour elle)... elle se protège, en prenant du recul. Elle a raison, bien sûr
    et moi... je ne sais plus trop où j'en suis...
    7
    jud bloguiboulga
    Dimanche 21 Novembre 2004 à 19:55
    sympa
    ce blogg. original. découverte agréable. bon pour ce qui est de ton histoire j'ai rien à dire, j'ai pas bien compris ou était le problème. Mais bon tu racontes bien alors j'ai envie d'en lire un peu plus. a bientôt lutin de charmeur matin
    8
    jud bloguiboulga
    Dimanche 21 Novembre 2004 à 19:55
    sympa
    ce blogg. original. découverte agréable. bon pour ce qui est de ton histoire j'ai rien à dire, j'ai pas bien compris ou était le problème. Mais bon tu racontes bien alors j'ai envie d'en lire un peu plus. a bientôt lutin de charmeur matin
    9
    Miss Aubade
    Lundi 22 Novembre 2004 à 17:43
    Alors?
    Week-end passé, où en est ta relation avec M.? Tu as réussi à faire fondre la glace?... Dis-nous tout...
    10
    Charmeur
    Mardi 23 Novembre 2004 à 00:06
    W-end ?
    Eh bien...
    samedi dans les affres de l'angoisse...
    dimanche, un peu moins prise de tête, grâce au dialogue renoué...
    dimanche soir, sérieux dialogue et nouvelles bases posées...
    lundi, explications au téléphone et nouvelles décisions... beau fixe !

    Pas de réseau ni de Net au bureau de toute la journée... journée noire !!!
    11
    Charmeur
    Mercredi 24 Novembre 2004 à 01:35
    Jud,
    Merci de ton passage... à bientôt ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :