• Sainte Capote

    L'association AIDES de lutte contre le SIDA vient de se faire condamner pour l'utilisation d'un visuel religieux provocateur dans sa campagne de pub :
    une bonne sœur en train de prier, et le slogan "Sainte Capote, priez pour nous".

    Pas surprenant comme jugement. Normal, même...
    Je vous surprend ? c'est le but de mes petits papiers polémiques... bien sûr...

    Je n'ai rien contre la dérision, contre l'utilisation même de la religion dans la pub, mais il faut savoir ce que l'on fait, car on touche à la fibre des convictions des individus.
    Dans ce cas, AIDES voulait évidemment prendre position contre les déclarations du pape Jean-Paul II contre le préservatif.

    Mais encore une fois, ce qui me choque n'est pas tant la forme que le fond... (comme souvent d'ailleurs...)

    1) l'église catholique n'a JAMAIS dit qu'elle était contre l'utilisation du préservatif. Je me souviens même avoir vu et entendu les déclarations de son porte-parole, Mgr Di Falco, au journal de 20 heures de TF1, il y a quelques années. Il expliquait clairement la position de l'église :

    - si l'on veut suivre les enseignements de la religion chrétienne, effectivement, la fidélité, l'abstinence et les autres propos du pape sont à suivre. Le préservatif n'est pas autorisé, et de fait, il devient même inutile, c'est évident.

    - si l'on a des comportements sexuels plus libres, sources de risques potentiels, alors les personnes doivent se protéger, car il en va de leur vie. L'église ne va certainement pas demander aux individus d'adopter des comportements quasi-suicidaires. C'est le bon sens même.

    Donc pour moi, l'association AIDES se trompe de cible !
    Sa cible n'est pas, à l'évidence, les catholiques romains, qui suivent les préceptes du pape, et qui n'ont donc pas besoin de la "sainte Capote", puisqu'ils sont fidèles ou abstinents. Et ce sont les seuls choqués par cette pub.

    Pourtant, il me semblait jusqu'ici que le principe d'un message publicitaire était de frapper les esprits pour les sensibiliser (ou alors, je n'ai rien compris au principe). Il faut donc trouver un slogan qui frappe les personnes ayant des pratiques à risque, mais pas les populations non concernées.

    2) la seconde chose, c'est que c'est encore une fois toujours la même religion qui est concernée. La foi catholique est quasiment toujours utilisée en matière de pub, que ce soit sous forme de dérision ou de provocation (les pâtes alimentaires, la lessive, le camembert...). On trouve plus rarement la foi juive, et jamais la foi musulmane ou indoue. Pourquoi ?

    Cela tient-il au seul passé culturel et historique de notre pays ? Je crains hélas que non.
    Mais si la vraie raison est d'éviter les accusations de racisme, d'antisémitisme, ou la peur de représailles plus ou moins violentes, c'est bien cela qui me gène.

    Soit nous sommes dans une démocratie laïque et républicaine, et toutes les religions doivent pouvoir avoir le même traitement, sans discrimination, tant dans le respect que dans la dérision, soit ...

    Donc ce jugement est, pour moi, tout à fait logique.


  • Commentaires

    1
    Tschok
    Vendredi 30 Avril 2004 à 17:26
    C'est un scandale!
    En première impression, je trouve ce jugement scandaleux. J'attends d'en savoir un peu plus pour me forger une opinion. Mais si ce que je crois est vrai, à savoir qu'il y a un détournement d'une disposition légale antiraciste utilisée à des fins de censure religieuse, alors ce jugement est une pure merde. Je te tiens au courant. Bon WE
    2
    LONCLE
    Dimanche 2 Mai 2004 à 00:36
    SAINTE CAPÔTE
    GLOBALEMENT D'ACCORD;;;; JE ME SOUVIENS TRES BIEN DE L'EMISSION DS LAQUELLE Mrg DI FALCO A EFFECTIVEMENT DÉCLARÉ QUE LE PORT DU PRESERVATIF ÉTAIT RECOMMANDÉ ;MAIS TOUT CELA APRES QU'IL AIT ETE FORTEMENT SOLLICITÉ PAR L'ANIMATEUIR (Ardisson, je pense) Les propos du pape- qui ,engagent l'église- étaient scandaleux, sachant qu'il s'exprimait en Afrique devant une audience prompte à la crédulité devant un tel representant de Dieu sur terre. A propos de Mrg DI FALCO qui à bizarrement quitté ses fonctions à l'archévéché de Paris, il est bon de savoir que d'anciens èlèves du collège dont il était précédemment directeur ont porté plainte pour dérives sexuelles..
    3
    Charmeur75
    Dimanche 2 Mai 2004 à 02:26
    Pour Tschok
    Je suis d'accord avec toi :
    au début,du reportage, j'ai été interloqué. Mais après, je me suis interrogé :
    - pourquoi est-ce toujours la même religion qui est utilisée pour être tournée en dérision ? à la longue, les croyants doivent en être irrités, on ne peut leur reprocher ça.
    - à qui s'adresse la campagne de pub ? aux intégristes cathos qui n'ont pas besoin du préservatif ? ou aux jeunes et à ceux qui ont des pratiques à risques (mais qui ne seront jamais choqués par cette campagne) ?
    Si la campagne vise un public, qu'elle emploie un visuel et un slogan qui concerne ce public, pas des arguments qui concernent surtout des gens extérieurs au public visé...
    Sans vouloir faire de polémique sur fond de religion, mon post n'avait que ce but.
    4
    Dimanche 3 Avril 2005 à 19:55
    « L'utilisation d'un préservatif ne peut garantir une protection à 100% contre la grossesse ou les maladies sexuellement transmissibles »
    Au lendemain de la disparition du Pape Jean-Paul II, l'heure est au bilan. Entre autres sujets, la position de l'Eglise sur l'utilisation du préservatif est grandement critiquée. [...]
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :