• Ménage de printemps

    Ménage tout court, oui !
    J'ai retrouvé quelques textes, écrits il y a quelques semaines, non publiés dans ce blog.
    Ils remontent à ... mai ! Déjà trois mois, bientôt quatre... le temps passe... Et ils semblent encore si actuels, ces textes.
    Je pense que je vais les retranscrire ici... dans les jours qui vont suivre...
    Ils reprennent - en plus détaillé - mes états d'âme...

    La frénésie des rencontres... elle s'est un peu calmée. Je cherche certes toujours, mais sans cette accélération inquiétante... Et j'avoue devenir peu à peu plus sélectif. Je pense que c'est un bien, évidemment...

    La déperdition de temps... je mène toujours autant de projets de front, mais j'avoue laisser tomber un peu tout ça... je ne suis pas aussi présent qu'avant, sur tout à la fois... Je prends le temps, j'ai l'impression que je m'épuise plus facilement... sans doute le manque chronique de sommeil.

    Le sommeil... il me semble avoir fait très fort cet été, pendant mes "vacances", plusieurs nuits très courtes, couché à plus de 3 heures du matin, et lever habituel à 7 heures, bien sûr... une horrible régularité... Je le paie un peu maintenant. Il me faut être plus raisonnable, si je le puis... (vu l'heure de mes posts, ce n'est pas gagné !). Mais je sais que le sommeil agit sur le moral, sur la capacité de jugement, sur le travail... (je ne parle même pas des performances sexuelles... LOL...) Donc ça devient vital pour moi, de dormir plus.

    Le reste, le professionnel... s'accrocher, persévérer... peut-être profiter de la VAE pour passer un diplôme de plus, histoire de me faire du bien à l'ego, avant peut-être de transformer ce succès personnel en réussite professionnelle...

    Je m'aperçois que j'ai oublié l'essentiel... mes problèmes financiers... mais c'est vrai qu'ils ne dépendent plus de moi. J'ai fait le nécessaire, maintenant, j'attends la réponse de l'organisme sollicité, pour savoir si je m'en sors ou si je bascule dans l'horreur... quelques angoisses chroniques, mais heureusement, soit l'écriture dans ce blog, soit le dialogue avec des amis chers, m'aident à m'évader quelque peu... sinon, je ne tiendrais plus le coup depuis longtemps...

    Alors, la conclusion ? je pense que je tourne doucement une page un peu chaotique, et que je m'installe dans la régularité... Parce que cette vie frénétique ne peut plus durer...
    Je veux prendre d'apprécier les découvertes que je fais, même si j'en fais moins. De gourmand, devenir gourmet... Préférer la qualité à la quantité, en quelque sorte...
    Je crois que je n'aurai pas à en rougir...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :