• Mea maxima culpa


    Non, ce n'est pas la Tamise... mais ça pourrait...


    Depuis quelque temps, mes dimanches s'entrecoupent de pauses régulières...
    Pauses où je pars courrir un peu, et surtout avec Elle...
    Faire souffrir son corps, en délicieuse compagnie, je trouve que c'est un plaisir rare, et j'aime la retrouver...



    Alterner courses et marches de récupération, discussions à bâtons rompus ou évocations plus intimes...
    Comment ne pas dire ici que, ce que je deviens, c'est à Elle que je le dois ?



    Et pourtant, il reste encore tant à faire... ce dimanche j'ai été particulièrement nul, et le fait d'avoir couru, silencieux, à ses côté a été particulièrement démonstratif de la gêne que j'en ai eu.
    Non, je ne fais pas mon Calimero en culpabilisant outre mesure : j'ai été nul, tout simplement. Et même si le retour aura été un sprint pour faire souffrir mon corps, il n'a pas atténué le manque d'Elle que j'ai ressenti et que je ressens encore.



    Alors voilà, j'étais là avec elle, et je n'en suis pas fier, même si je n'ai qu'une envie, être là avec Elle, de nombreux dimanches encore...


  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Octobre 2006 à 13:15
    Et Elle ?
    Comment t'a-t-elle trouvé ? Tu lui as demandé ?
    2
    Vendredi 27 Octobre 2006 à 13:16
    Et Elle ?
    Comment t a-t-elle trouve ? Tu lui as demande ?
    3
    Jeudi 2 Novembre 2006 à 14:43
    Salut Charmeur
    Ca arrive à tout le monde va.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :