• M. LA rencontre !

    LA rencontre, mon clone, mon double...

    Tout a commencé de façon presque anodine. Un dialogue sympa, sur le Net.
    Mais je n'y croyais pas. Je trouvais même que l'éloignement géographique serait (tout comme pour d'autres rencontres) un frein, un obstacle insurmontable.

    Petite, toute petite. Energique, tonique, blonde, un sourire permanent, un rire, une douceur, une tendresse, une audace... des aspects multiples, tour à tour opposés ou associés...
    Femme de surprise, de surprises, étonnante, détonnante, elle a pris place, au début, pour une belle parenthèse d'un été. Je ne m'imaginais guère poursuivre au-delà. Les perspectives me semblaient très aléatoires.
    Puis nos rencontres se sont poursuivies, jamais monotones.
    Dès que la routine s'installait, nous avons su en parler, trouver une vraie et nouvelle complicité pour y faire face et en ressortir plus proches encore.

    Récemment, un hasard (notre bonne étoile ?) nous a encore plus rapprochés, pour des jeux qui se pimentent et semblent partis pour durer encore et encore... pour des moments plus qu'agréables, et terriblements intenses.

    Elle est Celle qui me ressemble sur bien des plans, mais avec l'audace en plus...
    Je suis trop timide encore pour être comme elle.
    Couple bizarre, ou elle semble plus que moi, vouloir prendre les choses en main.
    Un pygmalion ? MON pygmalion ...

    Un rapport étrange, pas vraiment de maître-élève, car elle n'a rien à m'apprendre (sauf à avoir confiance en moi)... disons qu'on avance ensemble, mais c'est visiblement elle qui est la plus apte à organiser, à décider, à apprécier la justesse des décisions...
    Soyons clairs : je n'en souffre absolument pas. Et j'ai toujours mon libre arbitre, bien évidemment !

    Mélange de tendresse et de sensualité, de douceur et de piment...
    Elle est ma plus belle rencontre...

  • Commentaires

    1
    EclatDuSoleil
    Vendredi 3 Septembre 2004 à 21:11
    Pas mes oignons...
    ... et d'ailleurs tu n'es pa obligé de répondre. Mais quad on lit un blog, on essaie de se faire une représentation mentale du monde de celui qui l'écrit, et dans ta géographie personnelle, il y a un personnage que je n'arrive pas à situer : ton épouse... Je l'ai cherchée dans tes posts, mais ne le vois nulle part... et ça me fait tout drôle. Mais bon, une fois de plus, c'est pas mes oignons !
    2
    Charmeur
    Samedi 4 Septembre 2004 à 11:22
    Pas ici...
    Je sais que je n'en parle pas ici, effectivement.
    Mais c'est peut-être tout simplement parce que cet espace est une "bulle" plus que personnelle, privée, intime, mon "jardin secret", trop longtemps enfoui, qui se révèle et se révolte après tant d'années...
    Alors, je ne sais pas (pas encore ou pas du tout ?) si elle peut avoir sa place ici...
    Non pas que je sois hypocrite ou salaud, mais je trouve que ce serait déplacé...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :