• Les chaînes

    Nos principes, nos vies, nos vides
    Nous lient, plus que des mots, plus que des maux...
    Nos pensées s'évadent au-delà de tout...
    Nos pensées...
    Nos rêves,
    Nos désirs,
    Nos folies.

    Mais la vie est aussi une folie,
    Et si je ne rêve pas, je ne vis pas...
    Je meurs à petit feu,
    Prisonnier de mes chaînes,
    Nos chaînes...

    Je les brise avec mes rêves,
    Je les brise avec mes armes,
    Je les brise avec mon âme,
    Mon âme, mon arme, mon amour...
    Mon âme, mes larmes... au secours !

    Sans toi, mon rêve, je ne vis pas...
    Moteur de mes nuits, moteur de ma vie,
    Moteur de mon coeur et de mes en-vies,
    De mes évasions secrètes,
    De mes parenthèses personnelles,
    De mes bulles discrètes,
    De mes scènes les plus belles...

    Je veux briser ces chaînes de principes,
    Les remplacer par les liens du désir,
    Foulards qui lient nos corps et nos sens,
    Où tout bascule, où tout chavire,
    Et m'étourdir dans le plaisir,
    Et m'épanouir dans mes délires,
    Te rencontrer,
    Pour me rencontrer,
    Me retrouver
    Enfin...

    La chaîne est bouclée.
    ___________________
    Charmeur, 2 mai 2004


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :