• Le grain de sable et le bâillon.

    Comment qualifier ce que nous vivons actuellement, M. et moi... ?
    Surprenant, étonnant, émouvant, inquiétant, angoissant...

    Surprenant d'abord, parce que la découverte de cet attachement mutuel s'est faite récemment... Je n'ai ouvert les yeux que fort tard, après toutes mes péripéties financières de l'été dernier...
    Évidemment, il était trop tard pour m'en inquiéter. Le "mal" était fait. Pourquoi le "mal", d'ailleurs ? pourquoi évoquer cela de façon négative ? C'est au contraire extrêmement agréable, et je vis des instants de rêve... Mais nos situations sont de celles qui ne s'accommodent pas vraiment de telles passions...

    D'où l'apparition de l'autre facette, inquiétante et angoissante, en me demandant sans cesse si nous saurons maintenir ce bonheur réel que nous avons à être ensemble, si nous saurons trouver la sérénité nécessaire, qui seule nous permettra de taire nos inquiétudes.

    Nous avons bien sûr décidé de vivre pleinement le présent, et de le faire durer autant que possible, le plus longtemps possible. Pourquoi ternir un présent si beau avec les angoisses d'un futur grandement incertain ?
    Mais il est plus facile de le dire parler que de faire taire cette petite voix insidieuse et pernicieuse qui s'ingénie à perturber nos vies presque trop bien rôdées...

    Je rêve de lui poser un bâillon...


  • Commentaires

    1
    dulcineia
    Mardi 18 Janvier 2005 à 08:41
    à l'angoisse,
    à M, ou aux deux à la fois? Bonjour, charmeur.
    2
    heaven
    Mardi 18 Janvier 2005 à 08:42
    comme ange quoi
    decidemment ...;=)
    3
    Timounch
    Mardi 18 Janvier 2005 à 09:57
    quand l'angoisse
    vous prend au ventre, il n'est pas de mots assez fort pour la faire partir ! Sauf peut être un ....
    4
    Mardi 18 Janvier 2005 à 10:11
    Tim,
    Sauf un... quoi donc ?
    5
    Mardi 18 Janvier 2005 à 10:12
    Heaven,
    Au risque de te décevoir, M. et Ange ne sont pas la même personne, bien que j'appelle parfois M. "mon ange"... Sourire amusé...
    6
    Timounch
    Mardi 18 Janvier 2005 à 10:14
    Voyons
    sauf peut être un bel Amour ! Bonjour Charmeur de mon coeur et pleins de tendresse !
    7
    heaven
    Mardi 18 Janvier 2005 à 10:15
    je saiiiis bien
    je voulais juste dire qu'une fois de plus vous etiez assez semblable dans ce que vous vivez (en meme temps)
    8
    Ange
    Mardi 18 Janvier 2005 à 10:19
    Je croyais que...
    ... c'était moi, ton ange. Ah, non, zut, pardon. Moi, je suis Son ange. Charmeur, tu copies, c'est pas bien :)
    9
    Mardi 18 Janvier 2005 à 11:20
    Copier ?
    Hum... qui copie qui ? je me souviens d'un test de personnalité... hum hum... Sourire complice, Angy...
    10
    Mardi 18 Janvier 2005 à 11:21
    Bonjour Tim...
    Tu vas bien ?... merci pour ta réponse... Suis touché... ;-)
    11
    Ange
    Mardi 18 Janvier 2005 à 11:24
    Ce test...
    ... avait été publié en parallèle sur nos blogs, je ne t'ai pas copié. D'ailleurs, je crois me souvenir l'avoir publié avant et tu as été tellement étonné que tu en avait fait de même. Charmeur, serais tu mon pendant au masculin ???
    12
    Timounch
    Mardi 18 Janvier 2005 à 11:25
    ça va bien
    charmeur de mon coeur ! Je ne suis que l'ombre de moi même de fatigue mais le sourire aux lèvres ! Pour toi d'abord pour tous le monde ensuite
    13
    Mardi 18 Janvier 2005 à 11:32
    Chère Angy, mea culpa...
    Je ne parlais pas de plagiat (que ce soit à propos du texte ou de toute autre chose d'ailleurs) mais de cheminements et de résultats similaires (ce qui est différent). Quant à être ton pendant au masculin, j'en serais flatté encore que je pense en être loin... Et le terme de "pendant au masculin" me fait songer à la citation latine à propos de l'élection des papes... La décence m'interdit de la citer ici, mais... sourire taquin...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :