• La question indiscrète

    "Je peux vous poser une question indiscrète ?" nous demanda-t-il...

    Nous avions pris l'habitude, M. et moi, d'aller assez souvent dans le même hôtel.
    Nous essayons à chaque fois d'avoir une attitude normale, celle de personnes respectables qui prennent une chambre pour la nuit, soit en déplacement professionnel, soit en voyage. En tout cas, loin du cliché du couple illégitime qui se retrouve pour un 5 à 7 clandestin.

    Il faut croire que nous n'avons pas été assez discrets, que nous n'avons pas su donner le change, que la répétition des rendez-vous nous a trahi, ou enfin que l'hôtelier est un professionnel aguerri qui détecte rapidement le profil de ses clients.
    Ainsi, se sentant sans doute en confiance avec des clients qu'il voyait souvent revenir, il osa nous poser cette question indiscrète.

    draps"Demandez toujours" lui répondit M.
    "La chambre, commença-t-il avec un petit sourire, vous ne la prenez pas toujours pour la nuit ?"
    Bien que nous sentions venir la question en effet, la voir ainsi formalisée nous laissa quelque peu interdits.
    "Parce que, voyez-vous, continua-t-il, il arrive parfois comme aujourd'hui d'ailleurs, que l'hôtel soit complet. Alors, si vous ne gardiez pas la chambre et que vous partiez en début de soirée, je pourrais la relouer. Bien entendu, si vous me prévenez avant, je peux vous faire un prix."

    Nous nous sommes regardés, M. et moi, et nous avons ri, mi-gênés mi amusés.
    Qu'il ait ainsi remarqué notre manège, depuis plus d'un an que nous venons périodiquement, nous nous en doutions un peu.
    Qu'il ose nous en parler était plus surprenant.
    Quant à sa proposition, elle était certes intéressante, même si c'était surtout lui qui ferait une bonne affaire...

    Encore que... je le voyais mal remettre en ordre à la va-vite une chambre qui ressemblait parfois plus à un champ de bataille qu'à un boudoir romantique...
    ... et les traces laissées sur les draps révélaient parfois trop clairement l'intensité sinon la nature de nos ébats...

    Alors, pour quelques euros, allons-nous abandonner notre prudence ?
    Pas si sûr...
    Il nous faut y réfléchir...


  • Commentaires

    1
    Tschok
    Lundi 10 Octobre 2005 à 12:41
    Salut Charmeur
    Tu peux aussi lui faire une autre proposition: un tarif de groupe. Donne moi les coordonnées de ton hôtel et je t'assure que je lui ramène de la clientèle. :)
    2
    little
    Lundi 10 Octobre 2005 à 12:49
    Tschou...
    suis interessée aussi.....Tu me mets dans la liste...J'en ai besoin pour vendredi
    3
    Tschok
    Lundi 10 Octobre 2005 à 12:51
    Dac
    Faudrait penser à affréter un bus aussi. Eh Little, si on montait une boîte de tour operator de l'adultère?
    4
    Louise
    Lundi 10 Octobre 2005 à 12:52
    mouimoui
    j'ai entendu adultère?
    5
    soda slovaque
    Lundi 10 Octobre 2005 à 12:55
    attention cher Charmeur
    il faut rester toute la nuit,sinon l'hotelier pourrait demander la récompense pour le profit perdu:-)
    6
    little
    Lundi 10 Octobre 2005 à 13:19
    En hotesse...de tout
    bord...Voui....Voui...Je me vois bien..
    7
    Little
    Lundi 10 Octobre 2005 à 13:21
    Tschou...au fait
    il parait qu'il y a une suite....d'hotel à Gare de l'Est...Interessante
    8
    Tschok
    Lundi 10 Octobre 2005 à 13:23
    Waf waf waf
    j'y avais pas pensé à ça tiens!
    9
    Little
    Lundi 10 Octobre 2005 à 13:26
    Tschou....manque
    de pot pour toi......et ainsi de suite....
    10
    Charmeur
    Lundi 10 Octobre 2005 à 23:44
    Chère Soda,
    Il me semble que l'intérêt de l'hôtelier est justement que je ne reste pas toute la nuit ! sourires...
    11
    Charmeur
    Lundi 10 Octobre 2005 à 23:48
    Tschoky et Little,
    hum... transports en commun ? si transports amoureux il y a, ça me ramène à un autre de mes posts, sur le dernier film que j'ai vu, cf "Cinoche pas moche" : http://www.blogg.org/blog-1780-date-2005-10-04-billet-215288.html (ou cliquer à la date du 4/10/2005)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :