• La Ferme et les paysans

    Presqu'une fable du bon La Fontaine, ce titre...

    Il me revient le mot de Desproges "on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde". Il me semble que le monde paysan, et plus particulièrement ce syndicat soit imperméable à l'humour, voire au bon sens.

    Non, je n'ai pas regardé "La Ferme". Enfin, si, juste 20 mn de la toute première émission... Et voir Dechavane et Carmouze, des Dupondt de la bouffonnerie people-animalière (je me souviens de leurs précédentes et navrantes émissions) descendre encore plus bas dans le médiocre et le ridicule... ça m'a vite énervé...

    Mais je trouve que les seuls de qui l'on se moque, et avec une certaine férocité (à croire que le masochisme est une condition requise ou une seconde nature dans ce monde-là) ce sont bien les invités. Certes, ils sont grassement payés, mais il y a des limites à la dignité et à l'amour-propre (ou l'estime de soi si l'on veut) et je ne suis pas certain que mon auto-dérision personnelle atteigne ce niveau, qui me semble si bas qu'il va me falloir devenir spéléologue pour les suivre...

    En clair, le porte-parole de la confédération paysanne (après Bové, c'est un certain Sanchez, je crois) a quasiment laissé planer la menace d'un "démontage" de la Ferme, à l'identique du Mac Do de Millau.

    Quelle connerie ! N'est-ce pas faire au contraire une magnifique publicité gratuite à TF1 et à ces jet-setters qui n'en demandaient pas tant ?

    Encore une fois, ce syndicat se trompe de cible...

    Déjà avec le Mac Do  : les ingrédients sont fournis par des agriculteurs français, les employés sont français ; il n'y a guère que le nom qui soit américain...

    Quant à la mal-bouffe, depuis une cinquantaine d'années, les paysans aspergent leur champs de pesticides, les rivières de nitrates et gavent le bétail de farines animales... Alors encore une fois, qu'ils balayent devant leur porte.

    La parabole de la paille et de la poutre me semble tout à fait méritée...

    Quant à TF1, je regarderai peut-être, surtout si "Bové-junior" démonte les studios champêtres de l'émission... ça promet de devenir amusant... bouffons contre bouffons, devant des caméras de télé...

    Pourvu que le ridicule ne tue pas...


  • Commentaires

    1
    Tschok
    Vendredi 30 Avril 2004 à 13:18
    Marie Antoinette
    Une poignée de pseudo stars dans une pseudo ferme qui se la pètent façon Marie Antoinette avec son petit Trianon, ça m'en touche une sans faire bouger l'autre, comme disait Chirac. Quand on jette sur le PAF des symboles pré révolutionnaires de ce type faut pas s'étonner que ça allume dans l'inconscient collectif comme une envie de démontage. Encore heureux que les têtes ne tombent pas.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :