• Ideal

    Vous ai-je dit que j'en avais rêvé,
    D'une femme belle et élégante
    Qui saurait devenir mon aimante,
    Vous ai-je dit que j'en avais rêvé ?

    Elle s'empare doucement de mon âme,
    De mon corps et de mon esprit
    Je livre tout mon être, ravi,
    Elle s'empare doucement de mon âme...

    Sage dehors et légère en dessous,
    Ses charmes sont un mystère qui sera révélé
    A celui qui saura la charmer, la toucher,
    Sage dehors et légère en dessous.

    Elle a pour moi des sourires délicieux,
    Quand je sais pouvoir plaire à son cœur,
    Alors son regard est un vrai bonheur,
    Elle a pour moi des sourires délicieux.

    Quand elle m'enlace de ses bras,
    Je hume son parfum, ivresse capiteuse,
    Je ne rêve que de la rendre heureuse,
    Quand elle m'enlace de ses bras !

    Quand elle entrouvre la porte des secrets,
    Quand elle m'accueille au jardin des délices,
    C'est un miel que je bois au cœur de son calice
    Quand elle entrouvre la porte des secrets...

    Joueuse et belle, énigmatique femme,
    Elle dont les charmes ont un goût d'infini,
    Je me languis de la connaître ainsi,
    Joueuse et belle, énigmatique femme !

    ______________________
    Charmeur, 29 juillet 2002


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :